Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

KAB

HOMMAGE A MES CHAMOURS TIPI ET PRALINE

Praline
Praline

PRALINE et TIPI

​Publié par France Gimello

Il était une fois une dame tres âgée, Sylvia de son prénom, qui avait choisi

De vivre ses dernières années aux côtés de sa fille.

La vie leur offrit en cadeau, l’opportunité de se loger en rez de jardin

D’une villa au cœur de Cimiez à Nice,

Un appartement tres spacieux, clair, ensoleillé

Avec un joli jardin, tout un poème !!!

Un avocatier apportait ombrage et intimité,

Les orangers et rosiers embaumaient.

Le jardin cet espace à vivre indispensable, car la fille jouissait du privilège

D’être accompagnée de deux Chiens et deux Chattes.

Les deux Chattes persannes se prénommaient :

PRALINE : la noire, douce, calme,soyeuse et petite.

TIPI : la rousse, espiègle, un rien chippie, indépendante et le régisseur de la maison.

L’état de santé de Maman sur les dernières années se dégrada et la vie s’organisa autour d’elle afin de lui permettre d’être heureuse et aimée,

Elle qui durant toute sa vie ne s’était pas menagée pour

Donner à ses enfants et petits enfants l’Amour puissant et profond

D’une maman et Grd’Mère.

La vie s’écoulait gentillement et les minettes y participaient activement,

PRALINE passait le plus clair de son temps sur les genoux où sur le lit de maman.

TIPI contrôlait le va et viens des soignants tous leurs déplacements

Et dormait sur le bord de la fenêtre de la chambre de maman

Qui donnait sur le jardin, poste au combien attrayant….

Apres un bref séjour à l’hôpital en janvier, maman rentra à la maison,

Nous savions que c’était les derniers mois de sa vie…..

Le printemps était là, et son mois de Mai avec sa végétation luxuriante

Et sa douceur s’acheminait doucement

Quand un matin chose étrange, pendant que nous nous activions auprès de maman, nous vîmes, TIPI monter sur le lit, faire face à PRALINE et

L’espace d’un court instant leurs moustaches et vibrilles se mirent à Onduler imperceptiblement, j’ai la certitude qu’elles échangeaient un message.

PRALINE descendit de sur le lit pour ne plus y remonter.

Et TIPI se coucha en boulle à la hauteur des genoux et n’en bougea plus.

Le médecin de famille nous le fit remarquer et nous dit que cela était un signe.

TIPI accompagna maman jour et nuit, elle demeura à ses côtés

Jusqu’au 14 mai, date à laquelle maman partit rejoindre papa et les Anges.

Après son déces et jusqu’à la levée du corps TIPI la veillait.

J’ai souhaité rendre hommage à mes Chattes,

Témoigner de l’intuition et des perceptions des animaux.

Remercier TIPI et PRALINE, ainsi que tous mes amours vivants ou Disparus

♥ Pour l’Amour, la Joie et le Bonheur d’être en leur compagnie,

Et qui font que sans eux je ne serais pas qui je suis ♥

Il n'y a aucun message pour le moment.

Tipi

Tipi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :